Comme la France, l'Espagne est administrativement découpée en différentes entités de gestion imbriquées les unes les autres : Communautés autonomes, provinces, comarques. Pour simplifier, il y a 17 communautés autonomes en Espagne, dont l'Andalousie et sa capitale Séville. Les communautés sont divisées en provinces, la communauté d'Andalousie en compte 8 dont celle de Cadix. Ces provinces ont leur capitale qui portent souvent le même nom que la province elle même (Ville et province de Cadix). On trouve ensuite des groupements de communes de deux types et le dernier échelon serait la municipalité.

Si l'on veut rentrer dans le détail des groupements de communes existent : les mancommunidad et les comarques. Les mancommunidad sont un regroupement de municipalités à peu prés sur le même modèle que le Français. Les comarques sont également des regroupement de municipalités mais qui n'ont pas forcément un rôle administratifs et qui ne se font pas forcément à l'intérieur d'une même communauté autonomes. Les comarques sont plus un découpage historique (médiéval), géographique ou culturel, souvent la comarque n'a pas réellement de statut juridique.

La municipalité de Conil de la frontera est une des 7 de la comarques de la Janda. Les autres sont Alcalá de los Gazules, Barbate, Benalup-Casas Viejas, Medina-Sidonia, Paterna de Rivera et Vejer de la Frontera. Le groupement de commune correspond plus ou moins dans notre cas à la comarque. La province de Cadix (Cadiz en Espagnol) comprend six comarques. La province de Cadiz est elle-même supervisée par la communauté autonome d’Andalousie.