Velto Sail : De la naissance à la réalisation d'une passion

Printemps 2017

Aprés plusieurs mois de travail intense le Velto est prêt pour les optimisations en mer de l'été 2017. Le 1er bateau prendra la mer en ce mois de juin pour une premiére série de tests de résistance et de performances qi se poursuivront tout au long de l'été.

Le Velto en juin 2017 dans l'atelier

Janvier 2017

Les objectifs de l'année 2017 posés le travail commence dés les premiers jours de janvier avec la réalisation du moule principal. Tous les autres moules vont suivre au cours des deux mois à venir. Ces moules donneront ensuite naissance à toute un génération de Velto.

Passage du Gel coat dans l'atelier de Conil Velto

Les couches de rèsine du 1er moule Velto

Claude Loewert, concepteur du Velto, suit les étapes

Le moule de la coque du Velto dans l'atelier de Conil de la frontera

2017 : L'aboutissement

Après 5 ans de développement, tests et préparation du projet Velto, les objectifs pour 2017 sont clairs :

  1. Réalisation des premiers Velto définitifs, les 4 premiers sont planifiés pour toucher le sable et l'eau au printemps ;
  2. Utilisation intensive et challenge en mer dés le mois d'avril, probablement quelques améliorations en découleront qui seront intégrées à la version commerciale, réalisation de vidéos et photos à destination de la politique d'information, challenge sportif avec la traversée du détroit de Gibraltar par Bruno.
  3. Mise en place de la communication, une personne est en cours d'être embauchée pour mener à bien la partie communication et vente du Velto.
  4. Les premiers Velto commercialisables sortiront de l'atelier et les premières commandes seront honorées avant la fin de l'année.

2016 : Une année charniére

Une année de préparation à la seconde phase de l'aventure Velto. Les objectifs ont été atteints, suite aux succès des derniers tests il fallait mettre en place les conditions pour la production du modèle définitif.

Dans cette optique un nouveau local a été acheté, modifié, organisé et équipé afin d'obtenir le niveau de qualité de production maximum et la capacité nécessaire. Le projet a occupé toute l'année, choix d'un local plus grand (100m2) et plus central à Conil de la frontera, achat du dit local, étude ergonomique des postes de travail et de l'atelier, plans, autorisations et travaux. Il a ensuite fallu déménager et ... aménager.

L'atelier du Velto à Conil de la fronteraIntérieur de l'atelier Velto à Conil de la frontera, Andalousie

  

Bureau d'étude du Velto à Conil, andalousie

 Dans le même temps le travail théorique du bureau d'étude a continué pour retravailler, améliorer et corriger tous les points relevés au cours des derniers essais ainsi que quelques nouvelles idées d'amélioration. Un gros travail également sur les finitions.

Le second semestre a aussi été utilisé pour rechercher de nouveaux fournisseurs, tester leur produits et passer les commandes.

 

Pendant que des livraisons arrivent sans cesse à l'atelier, venant du Portugal, de France, d'Espagne ou du Royaume Uni, les modèles, les trois derniers mois ont permis, grâce à un travail acharné, de finir la préparation de tous les modèles qui vont permettre de créer les moules de chaque pièce du Velto. L'objectif de Claude était de pouvoir attaquer la création des moules dés le début de 2017 et c'est lors des longues heures passées à l'atelier qu'il l'a finalement atteint. 

Le modèle pour le moule du mat :

Le modèle du mat du futur Velto de Claude Loewert

2015 : et de trois !

A chaque année son prototype mais celui de 2015 est un aboutissement. Dés le printemps de nombreux essais en mer sont réalisé chacun apportant son lot d'idées de petites améliorations et confirmant les attentes. La technologie de construction a encore évoluée vers l'utilisation de techniques aéronautiques.

Velto sail dans sa période recherche et développement

Avec l'automne arrive le temps des tests en conditions de mer difficile, vent fort, vagues, courant ... toute chose qui ne font jamais défaut dans la région du détroit où se situe Conil de la frontera. Les tests de rupture vont permettre de connaitre les limites, les points faibles ... qui seront immédiatement ré étudiés, re pensés, solutionnés, autant de défis techniques qui font le plaisir de Claude le perfectionniste.

 

En cette fin 2015 l'objectif de production du Velto définitif approche à grand pas mais il va falloir changer d'atelier car les technologies utilisées et le niveau de qualité souhaité l'exigent. Encore un peu de recherche théorique en même temps que la recherche d'atelier caractérisera le début de l'année prochaine.

2014 : Les premiers essais

Le premier prototype a remplit sa tâche, testé dans de nombreuses conditions différentes, il a mis en avant les qualités, les défauts et les limites du Velto. Son utilisation a fait naître de nouvelles idées. Cette mine d'informations et d'améliorations va être la base à partir de laquelle Claude va concevoir puis fabriquer son deuxième prototype.

 

La technique de construction évolue, Claude utilise la technique des moules. Cette fois ci un atelier plus spacieux et adapté est utilisé.

Parmi les modifications on notera la fabrication d'un gréement composé d'un mat en carbone en forme d'aile, d'une grand voile enroulable dans la bôme et un foc enroulable.

Une année intense mais le projet avance.Claude Loewert dans son travail quotidien sur le Velto en 2014

2013 : Les premiers pas

C'est le temps du bureau d'étude, dans son salon Claude travaille le concept sur son ordinateur, car il n'est pas seulement un doux rêveur, il a l'expérience de l'invention et de la réalisation ayant déjà crée ses produits et son groupe (Cf CV).

Vient enfin le temps du premier prototype, dans les 12 m2 de l'arrière boutique d'un magasin de lingerie féminine. Ce 1er proto est réalisé avec des techniques artisanales issues de la construction de planches de windsurf, en donnant une forme à un pain de mousse polystyrène stratifié ensuite avec de la fibre de carbone, de kevlar, de la résine époxy et une polymérisation sous vide.

Ce 1er prototype à fait l'objet d'une sollicitude de patente.

2012 : La naissance d'une idée

C’est en 2012, suite à un accident de surf, que commence à germer puis prendre forme l’idée d’une embarcation à deux places du type trimaran, à voile, très compacte, légère, facilement démontable et transportable. Cerise sur le gâteau l’embarcation sera pourvu de roues pour pouvoir marcher sur le sable comme un char à voile et de foils pour ‘voler’ au raz de l’eau comme un hydroptère.

Un mélange de passion, de réflexion, ça ne s'appelle pas encore Velto, ça ne ressemble pas encore au Velto d'aujourd'hui mais le concept est déjà dans l'esprit de l'inventeur.

Plan numérique du Velto