Le village de Conil de la frontera et plus généralement la côte de la lumière, entre Cadiz et Tarifa, est réputée pour le surf et pour ses vagues. Selon les conditions de vent, de houle et de marée, les surfeurs passent d'un spot à un autre pour profiter des meilleures conditions. Un sport en plein développement depuis quelques années.

A Conil même, au pieds du village, le long de son immense plage il y a de nombreux endroits pour pratiquer : la plage de la fontanilla, la plage des bateles, la crique de fuente del gallo ... on y voit d'ailleurs à toutes les époques non seulement de nombreux adeptes venus d'Espagne et d'ailleurs, mais aussi beaucoup de débutants et d'écoles.

Juste au sud du village de Conil se trouve un des lieux les plus connu de la région pour la pratique du surf, le village d'El Palmar et toutes ses écoles de surf en bord de plage. Bien qu'étant la continuation, vers le sud, de la plage de Conil, El Palmar reçoit des vagues plus grosses que Conil.

Plus au sud encore, à une dixaine de minutes de voiture, Caños de la Mecas et la magnifique zone du cap de Trafalgar (Lieu de la fameuse bataille navale) offre des vagues magnifiques, surtout, quand le vent de mer (poniente) ou le vent du nord rendent moins bonnes les conditions dans d'autres endroits.

Les vagues les plus grosses arrivent pendant les mois d'hiver, de novembre à mars. Hiver relatif puisque la région compte sur un climat Méditerrannéen avec plus de 300 jours d'ensoleillement annuel. D'avril à octobre les vagues sont dans l'ensemble plus petites rendant les spots idéals pour les débutants ou les pratiquants moins réguliers.