Elle veillait déjà sur la place de Santa Catalina avant même que celui porte son nom et est maintenant le centre historique et touristique du village.

La tour de Guzman est la partie encore visible des petites fortifications qui ont vues le jour à l'époque de Guzman le bon ou ses descendants. Elle est considérée comme le début de la construction du village de Conil de la frontera et en reste un symbole. La tour à d'ailleurs donné son nom au village avant qu'il soit finalement baptisé Conil de la frontera.

Construite entre la fin du XIII ème siècle et le début du XIV ème la tour de Guzman a connue son époque de gloire durant les siècles suivants du temps de la grandeur de la maison de Medina Sidonia. Elle faisait partie à cette époque d'un petit complexe fortifié abritant la résidence des ducs. Elle a servie à la fois à la surveillance de l'almadraba et la défense du village contre les agressions venues de la mer.

Place de Santa Catalina, tour de Guzman, Conil
La tour de Guzman à Conil de la frontera

Avec la fin du féodalisme et l'appauvrissement progressif des la maison de Medina Sidonia, les fortifications ont été abandonnées puis vendues à un particulier. Ce n'est que dans les années 1980 que la tour sera rachetée par la mairie et rénovée pour en faire un point central du quartier historique de Conil, sur la place Santa Catalina. C'est aujourd'hui un centre d'interprétation.